Opération « Marhaba »: Les détails du dispositif pour cet été
Opération « Marhaba »: Les détails du dispositif pour cet été

Initiée du 5 juin au 15 septembre 2019, l’opération « Marhaba 2019 » a prévu la mobilisation de 28 navires sur les 11 lignes maritimes traditionnelles.

C’est ce qu’ a indiqué jeudi le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau dans un communiqué qui précise qu’à cet effet, deux axes essentiels ont été renforcés, le premier étant celui de Tanger Med-Algesiras avec 13 navires pour effectuer 53 rotations par jour (8% de plus par rapport à 2018) et offrant une capacité passagers de 47.210 et une capacité voitures de 12.895, soit une hausse de 11% pour les passagers et 13% pour les véhicules.

Le deuxième axe Nador-Almeria porte sur la mobilisation de 4 navires qui seront exploités.
Ils réaliseront 6.5 rotations par jour (soit 30% de plus par rapport à 2018). Ces navires offrent une capacité passagers de 7.800 passagers et 2.185 voitures, soit une augmentation de 56% pour les passagers et 62% pour les voitures par rapport à 2018.

Afin d’assurer les meilleures conditions de déroulement de l’opération « Marhaba 2019 », le ministère a mis en place un cahier des charges dédié, qui précise les conditions d’exploitation des lignes (équipements de sécurité, aménagements des espaces hôteliers, gestionnaires des files d’attente, espaces dédiés pour l’accomplissement des formalités administratives…) et engage les compagnies à les respecter, souligne le communiqué, ajoutant que le cahier est assujetti d’une caution et précise les montants à prélever en cas de dysfonctionnements et de non-respect des engagements.

Par ailleurs, les navires retenus dans le cadre du plan de flotte font l’objet d’une inspection de sécurité par une commission maritime mixte maroco-espagnole qui vérifie la conformité des dispositions de la sécurité et des aménagements spécifiques.

Le ministère informe également que lors de la phase entrée au Maroc, des flux quotidiens de moins de 3.000 véhicules et 10.000 passagers sont attendus jusqu’au 7 juillet, notant que du 8 au 26 juillet, la cadence des entrées devra augmenter pour atteindre 5.000 véhicules et 18.000 passagers, tandis que le flux sera le plus élevé entre le 14 et le 21 juillet et entre le 27 juillet et le 8 août.

Le transit quotidien attendu devra dépasser les 5.000 véhicules et 18.000 passagers, relève le communiqué qui précise qu’une baisse progressive suivra jusqu’à la fête de l’Aïd Al Adha.

Pour la phase retour, les flux resteront faibles entre le 1er juillet et le 12 août (moins de 3.000 véhicules et 10.000 passagers).
Ils se stabiliseront autour de 5.000 véhicules et de 18.000 passagers durant la troisième semaine du mois d’août et devront dépasser les 5.000 véhicules et 18.000 passagers par jour après la fête de l’Aïd et jusqu’au 2 septembre 2019.

A cet effet, le ministère recommande aux passagers de suivre l’évolution du trafic sur son site (www.equipement.gov.ma), et mettra en ligne une capsule dédiée à l’opération à partir du 15 juin 2019.
Les passagers devront choisir les dates de leur voyage et tenir compte des prévisions et des recommandations des autorités maritimes et portuaires compétentes.

L’opération « Marhaba » fait annuellement l’objet d’un dispositif national et d’un suivi intensif par une Commission nationale constituée de plusieurs départements ministériels, des organismes des secteurs public et privé et présidée par le ministère de l’Intérieur.
Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, à travers la direction de la Marine marchande, la direction des transports routiers et de la Sécurité routière, la Société nationale des autoroutes du Maroc, l’Agence Spéciale Tanger Med et l’Agence Nationale des Ports, contribue aux travaux de la Commission nationale et de la Commission mixte maroco-espagnole chargées de la préparation de ladite opération et de la validation de son dispositif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.