Pêche illicite: Une prime pour le Maroc
Pêche illicite: Une prime pour le Maroc

Le Maroc a été primé mardi, à Marrakech, pour ses bonnes pratiques visant à contrecarrer les activités de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INDNR).

Cette récompense a été attribuée lors d’une cérémonie organisée en célébration de la Journée internationale de la lutte contre la pêche INDNR en présence du ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, de ministres et de hauts responsables chargés du secteur de la pêche issus de pays méditerranéens, du commissaire à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche de la Commission européenne, Karmenu Vella et des représentants d’ONG œuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement.

Le Maroc a été récompensé dans la catégorie « Technologies de suivi visant à contrecarrer les activités de pêche INDNR », pour l’installation d’un système d’identification des barques nationales de la pêche artisanale par radiofréquence (RFID).

Le prix a été remis par K. Vella à la Secrétaire générale du département de la pêche maritime, Zakia Driouich.

Dans la première catégorie, le Maroc a été primé aux côtés du ministère de l’agriculture de la Croatie pour l’utilisation de la technologie numérique dans le secteur de la pêche ainsi que l’European Fisheries Control Agency (EFCA) / Agence européenne de contrôle des pêches (AECP).

Dans la deuxième catégorie « Recherche scientifique en matière de lutte contre la pêche INDNR », ont été récompensés Interreg Med Project FishMPABlue2 ainsi que le National Institute of Oceanography and Fisheries (NIOF-Egypte).

Dans la troisième catégorie « Sensibilisation et diffusion concernant la pêche INDNR », ont été primés l’organisation non gouvernementale américaine ayant pour but la protection des océans « OCEANA » ainsi que le Club Bleu Artisanal (Tunisie).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.