Popeo à Riyad et Ankara: La bavure mortelle que crédite CNN…

Popeo à Riyad et Ankara La bavure mortelle que crédite CNN…
Popeo à Riyad et Ankara La bavure mortelle que crédite CNN…

Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo a quitté Washington lundi 15 octobre à la demande du président américain pour aller rendre visite au souverain Salman. Il s’agit d’évoquer la disparition de Jamal Khashoggi. Selon la chaîne américaine de télévision CNN le royaume s’apprêterait à reconnaître la mort du journaliste saoudien.

La chaîne CNN cite deux sources différentes et l’affirme : l’Arabie saoudite va finalement reconnaître que Jamal Khashoggi est bien mort dans les locaux de son consulat à Istanbul, à l’issue d’un interrogatoire qui aurait mal tourné. Selon la nouvelle version des faits en cours d’élaboration à Riyad et livrée par CNN, les auteurs du meurtre seraient des hommes de main dépêchés en Turquie sans l’autorisation des plus hautes autorités du royaume. En somme, la famille royale reconnaîtrait les faits, mais pas son implication.

Dans la matinée de lundi, avant de monter à bord de son hélicoptère, le président américain a lui-même évoqué cette hypothèse de tueurs crapuleux, et ce, après avoir eu le Roi Salmane au téléphone. « Le roi a fermement nié être au courant de quoi que ce soit. Il me semble que cela pourrait être des tueurs voyous. Qui sait ? On va tenter d’en savoir plus très vite, mais c’était un ferme démenti ».

La déclaration de D. Trump a été aussitôt dénoncée par les démocrates. « Cette théorie des tueurs crapuleux est ridicule. Il est absolument extraordinaire de voir le président américain agir en porte-parole du roi saoudien » a fulminé un sénateur sur Twitter. D’autres ont rappelé que par le passé, à propos de la mort d’un opposant russe, le président américain a préféré véhiculer les démentis de Vladimir Poutine, plutôt que de se fier aux informations des services de renseignement américains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.