Pour contrer l’Iran: Washington muscle sa présence militaire au Moyen-Orient
Pour contrer l’Iran: Washington muscle sa présence militaire au Moyen-Orient

L’administration Trump envisage un important renforcement de la présence militaire américaine au Moyen-Orient, à travers l’envoi de dizaines de navires supplémentaires, d’équipement militaire et jusqu’à 14.000 soldats supplémentaires pour contrer l’Iran.

Citant des responsables de l’administration, le Wall Street Journal indique que ce déploiement pourrait doubler le nombre de militaires américains déployés dans la région depuis le début de la constitution de troupes en mai dernier, ajoutant que le président Trump devrait prendre une décision sur les nouveaux déploiements dès ce mois-ci, avant les élections présidentielles prévues l’année prochaine.

De son côté, le New York Times, citant des responsables américains du renseignement et de l’armée, indique que l’Iran a utilisé le chaos persistant en Irak pour créer un arsenal caché de missiles balistiques à courte portée, dans le cadre d’un effort croissant pour tenter d’intimider le Moyen-Orient et d’affirmer son pouvoir.

Cette montée en puissance intervient alors que les États-Unis ont reconstitué leur présence militaire au Moyen-Orient afin de contrer les nouvelles menaces qui pèsent sur leurs intérêts, notamment les attaques de pétroliers et les installations imputées à l’Iran par les services de renseignement, rappelle le quotidien, notant que depuis mai, l’administration Trump a envoyé environ 14.000 soldats supplémentaires dans la région, principalement pour doter en personnel les navires de la marine et les systèmes de défense antimissile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.