Privatisation: La cuvée compte la Mamounia et la centrale Tahaddart

Privatisation La cuvée compte la Mamounia et la centrale Tahaddart
Privatisation La cuvée compte la Mamounia et la centrale Tahaddart

Le conseil de Gouvernement réuni aujourd’hui vient d’arrêter la liste des entreprises proposées à la privatisation. A travers un projet de loi examiné ce jeudi 8 novembre et qui sera soumis pour approbation au Parlement, le conseil de gouvernement présidé par El Othmani va proposer de livrer au secteur privé deux autres joyaux de la couronne à savoir la  Mamounia, hôtel de luxe dépendant de l’ONCF, et la centrale électrique de Tahaddart. Cinq autres établissements ont été retirés de la liste des « privatisables ». Il s’agit de CIH Bank, Cotef, Sococharbo, BTNA, la Société chérifienne des sels (SCS), et les deux hôtels Ibn Toumert et Asmaa.

Pour rappel, selon les chiffres du PLF, le gouvernement espère tirer 10 Mrds Dh de la relance du processus de privatisation en 2019. Affaire à suivre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.