Promotion de la Culture: Une convention public-privé scellée à Rabat
Promotion de la Culture: Une convention public-privé scellée à Rabat

Une convention de partenariat entre le ministère de la Culture et la CGEM (Confédération générale des entreprises du Maroc) a été signée le 9 juillet à Rabat.
De quoi ouvrir de nouvelles perspectives à l’industrie culturelle encore à construire.

Mohammed Laâraj, ministre de la Culture et de la Communication et Neila Tazi, Présidente de la Fédération des Industries Culturelles et Créatives (FICC) de la CGEM, ont finalisé cet accord en présence des membres du bureau de la FICC, des secrétaire généraux et des directeurs de départements, et signé une convention de partenariat portant sur les grands axes de la collaboration entre les deux entités.
Objectif, œuvrer à créer les conditions de l’émergence d’un secteur à très fort potentiel pour le développement économique et social du pays.

Ces axes concernent le renforcement du partenariat public-privé, le climat des affaires et l’investissement, sur les volets formation, la dynamique régionale, les droits d’auteurs, et enfin l’organisation en partenariat entre le ministère et la FICC des Assises de la Culture.

Première du genre, ladite convention est l’aboutissement des efforts déployés de part et d’autre pour conférer au secteur de la culture sa vraie dimension et sa place dans le développement du Maroc.
Une feuille de route a été établie et les deux institutions s’engagent à promouvoir des actions communes.

N. Tazi, à la tête de la Fédération de la Culture de la CGEM depuis quelques mois cherche à rehausser l’image de son institution dans l’essor de la culture et son développement.
Bon vent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.