PSA s’ouvre à Divergent: L’impression métallique en 3D à Casablanca

PSA s’ouvre à Divergent: L’impression métallique en 3D à Casablanca
Carlos Tavares President du directoire de PSA kenitra
Le groupe PSA a annoncé un projet de partenariat stratégique avec la start-up américaine Divergent pour développer l’impression métallique en 3D, une technologie susceptible de révolutionner à terme la manière de concevoir et fabriquer une voiture. Ce futur partenariat permettra à PSA d’intégrer la technologie de cette société basée à Los Angeles dans son processus de production avec l’objectif de fabriquer des véhicules structurellement plus légers et plus sûrs, plus rentables, respectueux de l’environnement. Une technologie qui selon PSA va modifier radicalement l’industrie automobile. Selon un communiqué du groupe qui reprend les propos de Carlos Tavares, président du directoire, la 3D a le potentiel de réduire de manière spectaculaire la taille et la portée de l’empreinte industrielle de PSA, de réduire le poids global d’un véhicule et d’accroître la complexité, tout en donnant une flexibilité quasi infinie en matière de design. Dans ce sens la société française de conseil en innovation, Divergent, qui travaille étroitement avec PSA a également signé la semaine dernière un partenariat avec Altran, qui a pris au passage une participation minoritaire dans la start-up californienne. Pour rappel Divergent avait ouvert pour le compte de PSA en 2014 à Casablanca un centre de R&D dans le cadre de la stratégie d’externalisation de certaines fonctions du constructeur. Ce centre devrait employer à terme 1.500 personnes et devrait ainsi s’occuper du volet R&D du projet d’impression métallique en 3D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.