Radicalisation en Espagne: Deux imams expulsés vers le Maroc

Radicalisation en Espagne Deux imams expulsés vers le Maroc
Radicalisation en Espagne Deux imams expulsés vers le Maroc

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

Notre voisin du Nord sévit contre les prêcheurs radicaux. Ainsi, deux imams marocains ont été frappés d’expulsion pour menace à la sécurité nationale espagnole. Cette décision a été motivée par une enquête menée par la police espagnole, en collaboration avec les services de renseignements (CNI). En foi de quoi, Madrid a décidé de renvoyer au Maroc l’imam d’El Ejido (Almeria), Abdelouahab E., et celui de Salt (Gérone), Mohamed Attaouil. Abdelouahab. E. a été mis en cause pour ses messages radicaux et jugés contraires à la législation espagnole. L’homme vivait également en situation irrégulière en Espagne. Quant à Mohamed Attaouil, il est accusé des mêmes faits, mais aussi d’avoir voulu créer « une police religieuse » chargée de surveiller le respect du Coran. Ces expulsions s’ajoutent à d’autres qui ont été décidées ces dernières semaines par l’Espagne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.