Réforme du football marocain : Des enjeux de taille

Réforme du football marocain : Des enjeux de taille
En l’absence de choix stratégiques de l’Etat en matière de développement du sport et de son ancrage dans les politiques publiques locales, régionales et nationales , la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) a fait bande à part en organisant des États -Majors les 30 et 31 mai derniers. Descriptif concis d’une pléthore d’ateliers.
Si l’on excepte le grenelle sur le sport de Skhirate en octobre 2008 et dont la Lettre royale et les recommandations demeurent toujours lettre morte, le débat sur le sport d’une manière générale et sur le football en particulier, est galvaudé voire minoré même par le ministère de la Jeunesse et des Sports, censé être le régulateur et l’administration d’impulsion et d’accompagnement. A la FRMF où beaucoup reste à faire, l’approche participative consistant à organiser des journées d’études est salutaire. Elle contribue d’une manière ou d’une autre à mettre un terme aux philippiques d’une mentalité obsolète qui a fait son temps. Et ce n’est pas gratuit d’avoir opté pour une devise prospective et participative pour ces journées: “ Ensemble pour construire le football de demain“.
Vaste chantier
Une dizaine d’ateliers, animés et encadrés par des orfèvres marocains et français, ont permis de lancer des débats sous plusieurs prismes sur fond d’un benchmark ( Football français ). Une bonne opportunité de saisie pour divorcer d’avec l’autarcie et de ne plus se perdre en palabres. Mais en même temps, il ne faut pas se leurrer car les journées d’études ne peuvent être une panacée pour remédier à la situation devant les atrocités de la glorieuse incertitude du sport. Comme on ne peut plus continuer à naviguer à vue, une vision stratégique à court, moyen et long termes reste le préalable. Relais de l’Etat pour participer à une mission de service public, comme on le lit dans la loi sur le sport, ce qui est commun aux autres fédérations sportives, les acteurs de la FRMF cherchent à dégager de ces journées d’études une politique footballistique fédérale transversale. Un vaste chantier qui gravite autour de la professionnalisation sur tous les plans. La mise en place des structures sociétaires pour les clubs, sur la base d’un cahier des charges draconien, la restructuration des ligues régionales, de l’aggiornamento de la Direction Technique Nationale et autres réformes sont autant de chantiers qui seront entamés après avoir mis en sas les propositions et les suggestions qui ont accouché de ces journées d’études. A en croire Fawzi Lekjaa qui, lors de la clôture de ce grenelle, n’a pas manqué d’insister mordicus sur la traduction des recommandations en plan d’action fiable et viable.
Un torrent de couacs
Si le cadre de conceptualisation est aisément imaginable pour mettre en oeuvre une politique footballistique transversale, il est question de couacs d’ordre macrocosmique notamment sur le plan législatif. Car on a du mal à aspirer à une organisation du sport marocain et à son essor alors que l’arsenal juridique souffre d’un fatras d’incohérences qui constituent les vrais cactus derrière lesquels se cachent la sclérose ambiante et les déconvenues récurrentes.
La responsabilité incombe sans conteste au ministère de la Jeunesse et des Sports, un département gouvernemental qui déraille de plus en plus. L’actuelle loi sur le sport (Loi dite 30-09) est source de problèmes au lieu d’être un texte ont l’application constituerait l’un des moyens susceptible de dissiper les écueils et ancrer une nouvelle gouvernance du sport, conforme aux canons des standards modernes, recommandées à l’échelle planétaire. Sans valeur constitutionnelle du fait qu’elle a été adoptée avant la nouvelle constitution du Maroc, la loi sur le sport reste une loi mal conçue et mal élaborée. Elle consacre le flou artistique ambiant qui cache à peine des rentes de situation et les errements de quelques patentés agioteurs qui parasitent le sport national à tous les étages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.