Rencontre d’affaires maroco-turque: Un business décalé
Rencontre d’affaires maroco-turque: Un business décalé

Le Maroc et la Turquie se sont mis d’accord, ce mercredi 15 janvier, pour la révision de l’Accord de libre-échange (ALE) conclu entre les deux parties. Cette révision est motivée, côté marocain, par le déficit commercial annuel estimé à deux milliards de dollars. Rendez-vous est pros d’ici quinze jours…

Les travaux de la rencontre d’affaires maroco-turque ont démarré, mercredi à Rabat, en vue d’explorer de nouvelles possibilités de coopération au niveau du commerce et de l’investissement entre les deux pays.
Ces travaux se tiennent dans un contexte particulier au regard de la volonté exprimée par le Maroc de revoir l’Accord de libre-échange conclu entre les deux parties depuis 2006. Accord jugé inégal puisque la balance commerciale entre les deux pays est largement en faveur de la Turquie.

«Depuis l’entrée en vigueur de cet accord en 2006, le commerce bilatéral a connu un taux de croissance moyen de 14% par an» en faveur de la Turquie, a ainsi relevé Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique.
«Les importations marocaines depuis la Turquie ont atteint 21,5 milliards de DH en 2018, alors que les exportations marocaines vers ce pays n’ont pas dépassé les 5,54 milliards de DH, creusant le déficit commercial marocain à 16 milliards DH», a déploré le ministre. «C’est dans ce cadre que nous nous sommes convenus de nous réunir dans les plus brefs délais en vue d’identifier les voies et moyens à même de réajuster la situation actuelle et faire en sorte que cet accord soit bénéfique pour les deux parties», a souligné My H. Elalamy.

Selon la déclaration conjointe, les deux pays ont convenu de revoir les conditions de leur Accord de libre-échange actuel pour un commerce «plus équilibré, plus important et de bonne qualité». Ils vont ainsi initier immédiatement un travail sur les sujets convenus lors des travaux de cette réunion et évaluer le progrès enregistré jusqu’à la date du 30 janvier 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.