Rencontre de Skhirat: La
Rencontre de Skhirat: La "Colloquite" pour noyer le poisson !

Au Maroc, presque tout le monde discutaille de la crise du football marocain quand il y a une contre-performance provenant de l’Equipe Nationale. Et la porte est grande ouverte aux usurpateurs qui s’ingénient à souscrire aux faux débats et à se livrer aux joutes verbales stériles et puériles.

En mai 2016, on avait eu droit à des États-majors du football marocain à Skhirat.
Toutes les conclusions ont été mises au placard du président de la FRMF qui s’empare, à la Fédé, du stratégique, du management et de l’opérationnel.
C’est ce que Faouzi Lekjaâ appelle les bonnes pratiques (sic !).

Avec des dirigeants de clubs et de ligues dont le profil est incompatible avec la chose footballistique, la rencontre de concertation d’aujourd’hui servira uniquement à calmer les colères et satisfaire les appétits personnels des dirigeants.
Et il semble même que ce « forum » restreint de Skhirat est un moyen pour contourner la tenue de l’Assemblée Générale Annuelle. Et quand bien même ladite AGA se tiendrait, rien ne changera au niveau de cette fédération qui semble être plus forte politiquement que le ministère de la Jeunesse et des Sports.
C’est de « l’État dans l’État » qu’il s’agit lorsque des commis d’Etat s’arrogent tout et prétendent agir au nom du Roi même quand il y a des déconvenues !
Contrairement à ce que prétendent certains malintentionnés, il n’y a rien de personnel lorsqu’on parle de F. Lekjaâ, par devers-lui personne publique, mais c’est le mode de gouvernance de la FRMF défaillant qui est fustigé.
« Perspectives Med » avait à maintes reprises mis à nu la gouvernance de cette Fédération depuis avril 2005, c’est-à-dire bien avant l’arrivée de F. Lekjaâ à la tête de la FRMF en 2014.
On a certes pris nos distances quand on a vu la nébuleuse intégriste exploiter l’élimination de l’Equipe Nationale marocaine à des fins idéologiques pour ne pas dire obscurantistes.
Et si certains qui se regardent le nombril ont besoin de leur dispenser des cours élémentaires en matière de bonne gouvernance, qu’ils acceptent nos recettes, gratuitement.
En attendant, arrêtons les frais…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.