Réouverture du Complexe sportif Mohammed V: C’est la bérézina!

Réouverture du Complexe sportif Mohammed V: C'est la bérézina!
La réouverture du Complexe sportif Mohammed V de Casablanca lundi dernier à l’occasion de la rencontre WAC-ASFAR a été scandaleuse. C’est la bérézina!
Après treize mois de fermeture pour rénovation qui a coûté plus de 200 MDH aux contribuables, la réouverture du complexe sportif Mohammed V a été un fiasco. L’indignation est totale du fait de l’organisation chaotique de la rencontre qui a mis aux prises le WAC et l’ASFAR. Même la presse a dénoncé cette désorganisation qui écorne l’image de marque du Maroc, pays qui s’apprête pour la cinquième fois à se porter candidat pour abriter de la Coupe du monde.
Encombrement, bousculade, resquille des billets, journalistes malmenés et denigrés, c’est en un mot comme en mille un cafouillage qui a failli de tourner en drame.
La société Casa Évent’s et Animation a sa part de responsabilité tout comme le club organisateur, le WAC dont le président daube sur la presse au point de s’arroger le droit de badger à sa guise les journalistes.
Quoi qu’on en dise, la Fédération Royale Marocaine de Football est là première responsable de ce tohu-bohu organisationnel car il n’impose aucun cahier des charges aux clubs organisateurs dans un championnat professionnel qui ne porte que le nom.
Entre la société Casa Évent’s & Animation et le WAC, il y a des apprentis sorciers qui s’emmêlent les pinceaux et qui ont les deux pieds dans la même bottine !
La balle est dans le camp du ministère de la Jeunesse et des sports qui en vertu de la loi 30-09 sur le sport est le responsable de la régulation en matière de sécurité de l’organisation des compétitions et des installations sportives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.