Rome expulse un Imam marocain : Le coût de la radicalisation

Rome expulse un Imam marocain : Le coût de la radicalisation
Rome expulse un Imam marocain : Le coût de la radicalisation

Le religieux, du nom de Houssam Din Rouzak, a été expulsé lundi de Milan vers Casablanca «pour des raisons de sécurité d’État», selon la presse italienne. Matteo Salvini, ministre italien de l’Intérieur a confirmé cette information sur Twitter. «Expulsion d’un ex-imam radical, violent et éloigné de deux communautés musulmanes. Tolérance zéro pour ceux qui, au nom d’un Dieu, essaient de nous faire la guerre chez nous.», a-t-il écrit.

Détenteur d’un titre de séjour, l’imam d’origine marocaine s’est fait remarquer dès 2012 pour ses prêches très conservateurs ensuite pour son comportement agressif à l’égard de certains fidèles au centre culturel islamique de Novare. Il est également connu pour des prêches jugés radicaux donnés à la mosquée de Verceil.

21 personnes ont été expulsées d’Italie depuis début 2019 pour des raisons de sécurité d’État, contre 126 sur toute l’année 2018, selon le ministère de l’Intérieur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.