RSF rend hommage à El Mahdaoui: Le Prix RSF 2018 lui reviendra-t-il ?

RSF rend hommage à El Mahdaoui Le Prix RSF 2018 lui reviendra-t-il
RSF rend hommage à El Mahdaoui Le Prix RSF 2018 lui reviendra-t-il

L’ONG Reporters sans frontières (RSF), vient de rendre public la liste des douze nominés pour le Prix RSF 2018 pour la liberté de la presse. Et dans le lot, on trouve le journaliste et directeur du site badil.info, Hamid El Mahdaoui, qui purge actuellement une peine de trois ans de prison

El Mahdaoui, qui concoure dans la catégorie «Courage» du Prix RSF 2018, a été arrêté le 20 juillet 2017 en marge d’une manifestation à Al Hoceima, avant d’être condamné à un an de prison ferme pour «incitation à une manifestation interdite». Le 28 juillet dernier, la Cour d’appel de Casablanca l’a condamné à trois ans de prison ferme pour «dénonciation de l’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat».

Pour l’ONG française, H. El Mahdaoui a été arrêté et jugé pour ses positions politiques. «Connu pour ses prises de position critiques envers le pouvoir et ses vidéos diffusées sur YouTube dans lesquels il commente l’actualité, el Mahdaoui est dans le collimateur des autorités et a déjà fait l’objet d’une dizaine de plaintes notamment pour diffamation», peut-on lire sur le site de RSF.

Reporters sans frontières remettra le Prix pour la liberté de la presse le 8 novembre prochain à Londres. 12 journalistes, ONG et médias du monde entier ont au total été nominé dans trois catégories: le courage, l’impact et l’indépendance du journalisme. Un quatrième prix «L’esprit de RSF» sera également décerné pour honorer la ville hôte de Londres, qui accueille pour la première fois la cérémonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.