Exit les S-400 bientôt obsolescents ! L’Académie militaire russe de la défense aérospatiale Joukov, dans la région de Tver, se prépare déjà à former ses recrues au maniement des nouveaux systèmes de missiles S-500 capables de détecter et frapper simultanément jusqu’à 10 cibles supersoniques.

Le nouveau système S-500 Prmeteï de défense antiaérienne et antibalistique de nouvelle génération conçu par le consortium Almaz-Anteï, équipera bientôt les forces armées de Russie.

Les S-500 devraient surpasser les systèmes S-400 actuellement en service dans l’armée russe, ainsi que les systèmes de missiles américains Patriot Advanced Capability.

Pour rappel, le système de défense antiaérienne S-500 est fin prêt pour la production en série, a annoncé le vice-Premier ministre russe. En mai dernier, Vladimir Poutine avait déclaré qu’il était essentiel d’achever la conception et de lancer la fabrication en série du système de dernière génération S-500.

Selon un média américain, cela pourrait pousser les potentiels adversaires de la Russie à réviser leur stratégie sur le champ de bataille. Militarywatchmagazine signale que les capteurs des S-500 sont uniques dans le monde. Ces systèmes pourront fournir des données sur les objectifs visés aux plateformes précédentes dont le S-300V4. Le média US indique aussi que les S-500 seront capables de détruire les avions de détection Boeing E-3 Sentry et les avions ravitailleurs Boeing KC-135.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.