Sahara marocain: Le système algérien conteste le réquisitoire d’A. Saâdani
Sahara marocain: Le système algérien conteste le réquisitoire d’A. Saâdani

Les déclarations faites par Amar Saâdani, ex-Secrétaire général du FLN sur le Sahara n’auront pas fait que des heureux en Algérie.
Surtout qu’il a pris le contre-pied d’une stratégie de déstabilisation du Royaume en affirmant que la marocanité du Sahara est incontestable et que le système algérien a « versé pendant cinquante ans des sommes faramineuses à ce qui est appelé le Polisario ».

A. Saâdani aura donc touché la corde sensible sur laquelle le système algérien a toujours aimé jouer pour ériger le Royaume en ennemi de « la révolution algérienne » dont il faut se méfier, mais aussi et surtout « mettre à genoux » pour mieux endiguer ses prétentions territoriales.

Dès lors, il ne fallait pas s’étonner de voir Hassen Rabehi, porte-parle du gouvernement, réagir à postériori aux déclarations d’A. Saâdani partagées par nombre de responsables algériens qui n’ignorent pas les dégâts qu’une prétendue « fabrique de l’ennemi » cause non seulement à l’Algérie, mais à l’ensemble de l’espace maghrébin.
Au Forum du quotidien « Echaâb », ledit porte-parole a souligné que la déclaration d’A. Saâdani « n’engage que son auteur » tout en affirmant que « l’Algérie a une position immuable concernant le Sahara occidental ».

La messe est dite. À ceux qui tablent sur un éventuel revirement de l’Algérie sur la question du Sahara d’en tirer les conclusions nécessaires. Ce n’est certainement pas demain la veille que les prétentions géostratégiques algériennes, celles qui exigent l’accès à l’Atlantique même au prix d’une entité fantoche qui lui serait inféodée, seront mises sous le boisseau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.