SIAM: Le Made in Germany à la rencontre de l’Afrique

SIAM: Le Made in Germany à la rencontre de l’Afrique

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

L’Allemagne, via le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture, participe en force pour la 10ème fois au SIAM avec une vue sur l’Afrique. Le pays expose ses compétences en termes de matériel, d’intrants et de génétique et renforce ses contacts avec ses partenaires marocains tout en profitant de l’occasion pour se rapprocher des représentants africains et élargir ses rayons d’action. Convaincu du rôle du Maroc en tant que plateforme vers l’Afrique, les exposants allemands voient le Maroc non seulement comme marché, mais aussi comme partenaire pour ouvrir les portes vers l’Afrique. Dans ce sens Hendrik Acker, Conseiller agricole auprès de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne a annoncé avoir mis en place un programme de rencontres ciblées entre les experts agricoles allemands et les délégations venant du continent. L’événement organisé sur le pavillon allemand a accueilli les représentants de douze pays africains, échangeant avec les sociétés allemandes sur des défis spécifiques. Au-delà de sa présence fidèle au SIAM, l’Allemagne s’est engagé, depuis 2013, dans la formation agricole continue et dans l’amélioration de la performance des exploitations au Maroc. Dans ce sens, il anime le Centre de Conseil Agricole Maroco-Allemand « CECAMA », une initiative commune des ministères de l’Agriculture des deux pays, basé à Sidi Slimane. Le CECAMA et ses partenaires ONCA et FIVIAR signeront, le 21 avril, une convention de formation au profit du secteur des viandes rouges. La convention a pour objectif l’encadrement et la formation synergétique des opérateurs de la filière – de l’amont à l’aval.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.