Street Art: Et de trois pour Jidar, à Rabat…

Street Art: Et de trois pour Jidar, à Rabat…
Le festival Jidar que Rabat accueille désormais s’est bonifié avec le temps. La capitale est devenue ainsi une destination majeure dans le circuit international du street art. 
Pour cette troisième édition, prévue du 21 au 30 avril, l’association EAC-L’BOULVART met à l’honneur des artistes de rue du monde entier qui remettent au goût du jour le patrimoine populaire d’hier et d’aujourd’hui. En habillant les murs de la capitale de fresques géantes inspirées des cultures marocaine, espagnole, ukrainienne, sud-américaine ou encore byzantine, Jidar 2017 célèbre le multiculturalisme au cœur de l’espace public.
Dix jours durant, dix murs de la ville seront investis par vingt artistes venus du Maroc, d’Espagne, d’Allemagne, d’Italie, de Colombie, de Roumanie, d’Ukraine, d’Egypte et du Mexique. Aussi, fidèle à sa tradition d’œuvre collective, Jidar voit les choses en grand pour cette édition : si les années précédentes, un mur était mis à la disposition de plusieurs graffeurs, artistes urbains et muralistes, cette fois-ci, c’est le nouveau skatepark de la corniche de Rabat dans son intégralité qui sera embelli par une demi-douzaine de semi-professionnels marocains, sous la houlette de l’artiste espagnol Antonyo Marest.
Le public pourra également admirer la genèse, l’avancement et le résultat de Graffiti Connexion, résidence d’une semaine réunissant deux artistes marocains et un artiste égyptien. Au programme également, des rencontres et des master class, accessibles aux curieux comme aux initiés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.