Stress hydrique: 115 milliards pour étancher la soif…
Stress hydrique: 115 milliards pour étancher la soif…

Le Roi Mohammed VI vient de donner le feu vert pour un Programme prioritaire national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020–2027.

En effet, lors d’une une séance de travail qu’il a présidé, au Palais Royal de Marrakech, le Roi a vu défiler le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et le ministre de l’Intérieur, qui ont, chacun de son côté, présenté des exposés portant sur les différents aspects de ce Programme et particulièrement en ce qui concerne l’amélioration de l’offre hydrique notamment par la construction des barrages, la gestion de la demande et la valorisation de l’eau notamment dans le secteur agricole, le renforcement de l’approvisionnement en eau potable en milieu rurale, la réutilisation des eaux usées traitées dans l’irrigation des espaces verts ainsi que le volet communication et sensibilisation en vue de renforcer la conscience liée à l’importance de la préservation des ressources en eau et la rationalisation de son utilisation.

Ce Programme, dont le coût global atteindra 115 Mrds Dh, se veut être un projet intégré qui couvre l’ensemble des régions du Royaume.

Pour rappel, le Maroc fait partie des principaux pays affectés par un stress hydrique important selon une étude publiée en août dernier, par le World Resources Institute (WRI). D’après la Banque mondiale, les prévisions climatiques prévoient une baisse des précipitations et une forte chute de la disponibilité des ressources en eau du Royaume dans les prochaines décennies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.