Stress hydrique : Maroc, OCDE et Conseil mondial de l’eau en faveur de l’Afrique 

Stress hydrique : Maroc, OCDE et Conseil mondial de l'eau en faveur de l’Afrique 
Stress hydrique : Maroc, OCDE et Conseil mondial de l'eau en faveur de l’Afrique 

Le Maroc, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le Conseil mondial de l’eau ont lancé un partenariat visant à promouvoir la sécurité de l’eau en Afrique, a annoncé vendredi le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Ce partenariat, dont l’annonce intervient à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, vise principalement à soutenir les pays africains pour concevoir et mettre en œuvre des politiques nationales dans le domaine de l’eau, fondées sur les principes de bonne gouvernance et permettant d’assurer la sécurité hydrique et la réalisation des objectifs de développement durable à l’horizon 2030. Selon un communiqué du ministère, l’initiative menée en coopération avec le Sénégal sera déclinée en un programme de travail biennal comprenant la production de données, d’analyses et de recommandations stratégiques relatives aux politiques nationales en matière de gestion des ressources en eau, l’évaluation des réformes liées à ces politiques au niveau régional, ainsi que l’organisation de dialogues nationaux, d’ateliers et de programmes de renforcement des capacités.

La genèse de ce partenariat fait suite à l’attribution par le Royaume à l’OCDE du Grand Prix mondial Hassan II pour l’eau en mars 2018 à Brasília, sachant que l’édition du prix était placée l’an dernier sous le thème « œuvrer pour plus de solidarité et d’inclusion afin d’assurer sécurité hydrique et justice climatique ». L’OCDE a ainsi décidé de consacrer ce prix, dont la valeur est de 100.000 dollars, au lancement de ce projet ambitieux, tout en invitant les autres organisations et acteurs concernés à s’y joindre et y contribuer. « L’adhésion du Maroc à ce partenariat est venue confirmer l’engagement ferme et continu du Royaume pour soutenir les pays africains, ainsi que sa détermination à promouvoir et à développer une politique de coopération africaine dynamique et forte dans tous les domaines socio-économiques, dont l’eau constitue un des piliers fondamentaux », souligne le communiqué. Le Grand Prix Mondial Hassan II de l’eau est dédié à la mémoire de feu SM Hassan II, en hommage à sa politique clairvoyante en matière de gestion des ressources en eau et pour ses actions et initiatives en faveur du développement de la coopération et de la solidarité en vue d’une gestion durable des ressources en eau et de leur préservation. Ce prestigieux prix constitue ainsi une reconnaissance internationale de la réussite de la politique nationale de l’eau du Royaume.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.