Système solaire sous X: Une 9è planète qui joue à cache-cache…

Système solaire sous X: Une 9è planète qui joue à cache-cache…
Système solaire sous X: Une 9è planète qui joue à cache-cache…

Les confins du Système solaire cachent-ils la présence d’une neuvième planète ? Il faut croire que bien des astronomes , dont Mike Brown et Konstantin Batygin, sont convaincus qu’elle existe. en sont convaincus. Pour expliquer une telle réalité de science fiction, ils font grand cas des orbites particulières de plusieurs objets de la ceinture de Kuiper et aussi de la planète naine Sedna, au-delà de Neptune. Les calculs lui donnent une masse comprise entre 5 et 10 fois celle de la Terre. Ce serait une géante de glace, à l’instar de Neptune. Elle serait actuellement dans la région de son orbite très elliptique la plus éloignée du Soleil. Il lui faudrait entre 10.000 et 20.000 ans pour boucler son orbite autour du Soleil.

C’est en observant les orbites elliptiques de plusieurs corps célestes transneptuniens que les deux chercheurs de Caltech ont forgé leur conviction. Curieusement, en effet, les périhélies de ces objets de la ceinture de Kuiper (c’est-à-dire les points de ces orbites où les corps sont les plus proches du Soleil) se rassemblent dans une même région. Cela ne peut pas être le fruit du hasard. Selon les deux scientifiques, la cause vient d’une hypothétique neuvième planète cachée dans les confins du Système solaire. Il ne reste donc plus qu’à la trouver…

Les calculs des deux chercheurs, étoffés depuis leur annonce en 2016 par des travaux complémentaires d’autres astronomes et théoriciens, ont permis de dresser un premier portrait-robot de la mystérieuse planète. Sa asse serait comprise entre 5 et 20 fois celle de la Terre, plus probablement entre 5 et 10 masses terrestres. Si donc elle existe, elle ressemblerait plus à une géante de glace comme Uranus ou Neptune qu’à la Terre.

Son orbite serait très inclinée par rapport à l’écliptique (le plan orbital de la Terre), entre 19 et 30° par rapport à l’écliptique. Surtout, sa période orbitale est estimée entre 10.000 et 20.000 ans, ce qui est considérable (Pluton ne met que 248 ans !). Enfin, pas de chance, la Planète 9 se situerait en ce moment dans la région de son orbite, très elliptique, la plus éloignée du Soleil… Elle se promènerait actuellement incognito autour du Soleil entre 500 et 1.200 fois la distance Terre-Soleil (en comparaison, Pluton est tout près).

La Planète 9, aussi nommée Planète X, pourrait avoir été éjectée dans sa jeunesse par Jupiter. Une autre hypothèse serait que l’astre a été volé à une étoile, alors que notre jeune Soleil était encore dans un amas ouvert, regroupé avec d’autres jeunes étoiles.

Si les astronomes n’ont pas encore débusqué cette planète, c’est principalement parce qu’elle est très éloignée, sombre et qu’elle se déplace très lentement. Des astronomes ont inféré qu’elle se situe actuellement quelque part dans la constellation de la Baleine ; pour d’autres, elle serait dans le Taureau ou Orion. Difficulté supplémentaire : elle serait dans le champ de la Voie lactée, noyée parmi des milliards d’étoiles. Bref, il faudra patienter un peu mais les chercheurs ne perdent pas espoir car de nouveaux télescopes arrivent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.