Transferts : Nos RME adorent la pierre

Transferts : Nos RME adorent la pierre
Faut-il s’étonner de voir l’immobilier capter, à lui seul, 40% des tranferts des RME ? En tout cas, la ventilation des centres d’intérêt vers lesquels se tournent les investissements des MRE au Maroc ne représentent guère un quelconque secret. Une étude du ministère chargé des MRE souligne que le secteur immobilier reste celui où les MRE investissent le plus au Maroc. Ce secteur capte à lui seul près de 40% des fonds de la diaspora. L’agriculture et l’achat de terrains agricoles viennent au deuxième rang, avec une part de 25%, alors que le commerce occupe la troisième place, avec 22%.
L’étude menée par le département d’Anis Birou fait ressortir que malgré la forte prédominance de ces secteurs, d’autres initiatives existent. Des investissements de l’ordre de 7% se sont orientés vers les secteurs de l’industrie, du tourisme et du développement durable. L’étude rappelle que le gros des transferts provient de la France, pays où la plus forte communauté marocaine est à signaler. Près de 50% des transferts comptabilisés, soit plus de 70 milliards de DH par an, sont comptabilisés.
A. Birou souligne que la diaspora marocaine continue de faire confiance à son pays, avec des transferts qui ont poursuivi leur trend haussier durant le premier semestre 2016. Près de 30 milliards de DH auraient déjà été transférés au Maroc à fin juin dernier, contre à peine 27 milliards de DH à la même période de l’année dernière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.