Un successeur de H. Kohler pour le Sahara : A. Guterres a-t-il trouvé l’oiseau rare ?

Un successeur de H. Kohler pour le Sahara : A. Guterres a-t-il trouvé l’oiseau rare ?
Un successeur de H. Kohler pour le Sahara : A. Guterres a-t-il trouvé l’oiseau rare ?

Neuf mois après la démission de Horst Köhler de son poste d’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara, Antonio Guterres appelé à combler le vide aurait sondé Miroslav Lajcak, ministre des Affaires étrangères de la Slovaquie et ex-président de l’Assemblée générale des Nations unies. L’agence AFP a fait écho des bruits diplomatiques qui courent à ce sujet.

C’est un diplomate chevronné qui a été choisi par A. Guterres succéder à Horst Kohlar, en tant qu’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara de l’ONU. Il s’agit de M. Lajcak, ancien ministre slovaque des Affaires étrangères et ex-président de l’Assemblée générale des Nations Unies. Cette nomination devrait être confirmée dans les semaines à venir, sauf opposition de l’une des parties en conflit, selon des sources citées par l’AFP.

L’Allemand Horst Kholer, 76 ans, avait démissionné en mai dernier pour « raison de santé ». Durant son mandat, il avait pu réunir les parties (Maroc, Algérie, Mauritanie, Polisario) pour des tables rondes en Suisse, en décembre 2018, puis en mars 2019. Sans pour autant réussir à infléchir les positions tranchées des parties intéressées.

Pour rappel, l’Algérie qui est désignée comme partie prenante dans le dossier n’a pas manqué de rappeler récemment, depuis Addis-Abeba qui a accueilli le 33è sommet de l’UA, sa traditionnelle ritournelle en appelant à l’autodétermination du peuple sahraoui. Et c’est le nouveau chef de l’Etat algérien, Abdelmajid Tebboune, qui l’a pompeusement rappelé alors que le Conseil de sécurité de l’organisation continentale avait rappelé la seule compétence de l’Onu à traiter de ce conflit factice. Autant dire que l’hôte du Palais El-Mouradia marche dans les pas de ses prédécesseurs quitte à condamner la normalisation des relations avec le Maroc et, partant, redynamiser l’action de l’ensemble maghrébin qui est en butte à d’énormes difficultés, comme le montre la crise libyenne désormais internationalisée…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.