Un Tsunami « inaperçu » en Alaska : Une solitaire de 200 mètres ?

Un Tsunami « inaperçu » en Alaska : Une solitaire de 200 mètres ?
Un Tsunami « inaperçu » en Alaska : Une solitaire de 200 mètres ?

Un raz-de-marée a frappé un fiord de l’Alaska il y a trois ans, après que 180 millions de tonnes de roches sont tombées dans l’eau, formant une vague dévastatrice de 200 mètres de haut, ce qui en fait le 4e plus grand tsunami au monde depuis 100 ans.

Des chercheurs américains de l’Université de Washington Tacoma ont établi qu’un raz-de-marée avait atteint en 2015 la côte sud de l’Alaska. La région étant heureusement déserte, le phénomène n’a fait aucune victime et n’a même pas été remarqué.

L’énorme vague a pu atteindre 200 mètres de haut, ce qui a été possible de préciser en analysant des restes d’arbres, des pierres et des échantillons de terre sur la côte, ont indiqué les scientifiques. Le Tsunami a été visiblement provoqué un éboulement massif généré par le recul du glacier Tyndall, l’un des plus grands du champ de glace Sud de Patagonie. Les scientifiques ont même pu établir que le raz-de-marée s’était produit le 17 octobre 2015.

Le raz-de-marée a été provoqué par la fonte des glaciers, en l’occurrence du déplacement de 180 millions de tonnes de glace, estiment les chercheurs. Ce raz-de-marée figure sous le numéro 4 du palmarès des plus grands enregistrés dans le monde au cours des cent dernières années.

La fonte des glaciers s’accélérant, de telles catastrophes naturelles ne sont pas à exclure à l’avenir non seulement en Alaska, mais également au Groenland, en Norvège et en Patagonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.