Une Allemande à la tête de l’Exécutif européen: Une élection sur le fil du rasoir !
Une Allemande à la tête de l’Exécutif européen: Une élection sur le fil du rasoir !

Erreur de la base de données WordPress : [Got error 28 from storage engine]
SELECT `wp_adrotate`.`id`, `wp_adrotate`.`title`, `wp_adrotate`.`bannercode`, `wp_adrotate`.`image`, `wp_adrotate`.`tracker`, `wp_adrotate_linkmeta`.`group` FROM `wp_adrotate`, `wp_adrotate_linkmeta` WHERE ( `wp_adrotate_linkmeta`.`group` = 1) AND `wp_adrotate_linkmeta`.`user` = 0 AND `wp_adrotate`.`id` = `wp_adrotate_linkmeta`.`ad` AND (`wp_adrotate`.`type` = 'active' OR `wp_adrotate`.`type` = '2days' OR `wp_adrotate`.`type` = '7days') GROUP BY `wp_adrotate`.`id` ORDER BY `wp_adrotate`.`id`;

L’Allemande Ursula von der Leyen a été élue de peu mardi 16 juillet par les eurodéputés présidente de la Commission européenne, devenant la première femme à la tête de l’exécutif européen.

La démocrate-chrétienne allemande Ursula von der Leyen a été élue mardi présidente de la Commission européenne par le Parlement européen à une courte majorité, en obtenant 383 voix. Elle devait en obtenir 374, soit la majorité des 747 membres actuellement élus à Strasbourg.
Son prédécesseur, Jean-Claude Juncker, issu comme elle du Parti populaire européen (PPE), le groupe le plus important du Parlement, avait recueilli 422 voix sur les 376 nécessaires en juillet 2014.

Actuelle ministre de la Défense dans le gouvernement d’Angela Merkel, Ursula von Leyen est née à Bruxelles il y a soixante ans alors que son père, Ernst Albrecht, travaillait à la Commission européenne. Elle devient la première femme à en assumer la présidence.
Sa candidature, fruit d’un compromis gouvernemental franco-allemand, avait été fraîchement accueillie par le Parlement, vexé que les candidats proposés par ses principaux groupes politiques aient été écartés les uns après les autres par les chefs d’État et de gouvernement.

Le PPE et Renaissance, le groupe centriste où siège La République en marche, lui avaient promis leur soutien, mais l’extrême droite, les Verts et la gauche radicale refusaient de lui apporter leurs suffrages tandis que le groupe social-démocrate était divisé.
Sa délégation française, qui jugeait les propositions de la candidate insuffisantes et demandait un report du vote à septembre, avait annoncé qu’elle voterait contre.
Finalement, les sociaux-démocrates ont annoncé qu’ils voteraient aux deux tiers en faveur d’Ursula von der Leyen.

Mère de sept enfants et médecin de profession, Ursula von der Leyen est néanmoins créditée d’une fibre sociale et d’une approche libérale sur les sujets de société.
Dans un discours devant le Parlement, mardi matin, elle s’est efforcée de donner des gages à la gauche et aux écologistes sur l’Europe sociale et la lutte contre le réchauffement climatique.

Le collège de 28 commissaires (dont elle-même, soit un par État membre) qu’elle va maintenant constituer, sur la base des candidats proposés par les États, fera l’objet d’un second vote du Parlement, à l’automne, après que les eurodéputés auront auditionné chacun des postulants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.