Une cellule « terroriste » tombe à Safi: Le péril « Daech » reste entier

Une cellule « terroriste » tombe à Safi Le péril « Daech » reste entier
Une cellule « terroriste » tombe à Safi Le péril « Daech » reste entier

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a démantelé ce vendredi 15 février 2019 une cellule terroriste composée de 5 membres.

Agés ente 21 et 36 ans, ces individus s’activaient à Safi.
Parmi eux, un ancien détenu qui avait été poursuivi selon la loi antiterroriste. Cette opération s’est soldée par la saisie d’appareils électroniques, d’armes blanches et de publications à caractère extrémiste.
Les suspects avaient prêté allégeance à Daech et projetaient de rejoindre cette organisation opérant sur la scène irako-syrienne en coordination avec un de ses membres sur le terrain. C’était avant de viser des objectifs portant atteinte à la sécurité du Royaume.
A noter qu’une des personnes arrêtées, et profitant de sa présence dans un des pays d’Afrique subsaharienne, avait tenté d’avoir la «bénédiction» de Daech pour rejoindre une de ses «filiales» au Sahel.
Les membres de cette cellule sont maintenus en garde à vue dans le cadre de l’enquête sous la supervision du parquet compétent.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.