Une loi US soutient les manifestants de Hong Kong Pékin fulmine et convoque l’ambassadeur US
Une loi US soutient les manifestants de Hong Kong Pékin fulmine et convoque l’ambassadeur US

Donald Trump a signé mercredi 27 novembre 2019 une loi adoptée de manière bipartisane par le Congrès américain, en soutien aux manifestants de Hong Kong.
En colère, la Chine a convoqué l’ambassadeur des États-Unis pour protester.

Le porte-parole de la diplomatie chinoise a immédiatement fait part de son « profond regret », estimant que la loi sur Hong Kong, promulguée mercredi par D. Trump, interférait « de manière manifeste dans les affaires intérieures de Hong Kong », pour ne pas dire de la Chine, et envoyait « un message erroné aux manifestants ».

Dès jeudi, Pékin a annoncé avoir convoqué l’ambassadeur des États-Unis en Chine, appelant Washington à « ne pas mettre en œuvre » cette loi.
Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Le Yucheng, a réitéré la «ferme opposition» de son pays et exhorté les États-Unis à « corriger leur erreur » pour ne pas «nuire davantage aux relations et à la coopération sino-américaines».

Voilà qui relance de plus belle le bras de fer engagé entre Pékin et Washington sous divers motifs. Les Américains ont-ils poussé le bouchon trop loin ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.