Une «zone morte» dans le golfe du Mexique: Le poids de la pollution…

Une «zone morte» ans le golfe du Mexique: Le poids de la pollution…

Une énorme «zone morte» a été découverte par des scientifiques au large de la côte sud-est des États-Unis dont la superficie peut être comparée à celle de la Slovénie, a annoncé le service de presse de l’Université de Louisiane.

Selon une experte de l’établissement, Nancy Rabalais, l’une des plus grandes zones du genre est située dans le golfe du Mexique  et elle a presque triplé au cours de ces dernières années: à l’heure actuelle, sa superficie peut être comparée à celle de la Slovénie ou du Pays de Galles.

Ces «zones mortes», où l’oxygène a pratiquement disparu, se forment à cause de la pollution de l’eau par des pesticides et des déchets industriels qui, une fois dans les rivières et les régions côtières de la mer, provoquent une prolifération d’algues unicellulaires dont la décomposition prive d’oxygène la plupart des représentants de la faune marine.

Ces dernières années, les écologistes et les océanologues ont de plus en plus de raisons de suggérer que ces zones mortes augmentent du fait du réchauffement climatique, surtout dans les zones tropicales et équatoriales. À l’heure actuelle, le problème concerne environ 7% des océans et mers de notre planète.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.