Viol collectif d’une adolescente: Justice pour Oumaima !

Oumaima, 17 ans, hospitalisée au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd de Casablanca, a vécu un calvaire dont elle risque de ne pas se relever. Kidnappée, violée, torturée, elle est en grande détresse psychologique et présente des séquelles physiques.
Une vingtaine de violeurs se sont relayés pour abuser d’elle durant une vingtaine de jours. Inhumain !

Il faut en finir avec cette violence sexuelle qui fait tâche d’huile dans le pays.
Le cas d’Oumaima est symptomatique de ce qui se trame loin des yeux, voir sous nos yeux lorsqu’on accepte que des désaxés agressent les femmes.
En tolérant ce genre de comportement à l’endroit de nos filles, sœurs, femmes et mères, c’est l’encouragement du pire qui ainsi acté: permettre aux plus dérangés d’entre nous de joindre le geste à la parole.

La mère de la victime et le président de l’Association Sayidati, Walid Benslima, témoignent du calvaire vécu par la jeune Oumaima: atroce ! Et interpellent autorités et opinion publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.