Voiture électrique: La «Tesla 3», modèle risqué?

Voiture électrique: La «Tesla 3», modèle risqué?

Elon Musk lance sa nouvelle « petite » Tesla devant ses employés, dans l’enceinte même de l’usine. Sans grand fracas médiatique. Quelque 30 exemplaires ont été réservés aux employés de la maison. Pareille attitude, en usage interne dans la construction automobile, précède la commercialisation au grand public de six mois à un an du nouveau modèle. Mais chez Tesla, pressé par les investisseurs et Wall Street, on se voit contraint de dévoiler un Model 3 encore en développement et donc en expérimentation grandeur nature. Malgré cela, Elon Musk se montre rassurant et le fait savoir via Goldman Sachs, histoire de rassurer ceux qui ont misé leurs billes dans l’aventure. Les puissances des packs de batteries ont été à cette occasion annoncées par Elon Musk lui-même, « un peu supérieures à 50 kWh pour la version standard et à 75 kWh pour le long range ». Elles disposent d’une tension de 350 volts pour une intensité de 230 Ah. Cela cadre avec les autonomies annoncées de 220 et 310 miles (350 et 500 km). Sachant que la contenance totale est un peu supérieure, car quelques kWh sont conservés par sécurité afin que la batterie ne se vide jamais complètement, cela corrobore les chiffres très précis de l’agence de l’environnement américain EPA qui a reçu une demande d’homologation de Tesla.
Ces chiffres permettent de déduire que le moteur pourrait fournir jusqu’à 258 ch sans bride sur les batteries. Celles-ci, au cœur de la rentabilité du modèle pour les investisseurs, seraient d’un coût « inférieur à 190 dollars par kWh » et Tesla, qui s’estime plus compétitif que la concurrence, vise un coût réduit encore de 35 % grâce à la nouvelle production de la Gigafactory. L’objectif, selon Elon Musk, est d’atteindre rapidement 150 dollars pour le Model 3. Mieux, il vise un coût inférieur à 100 dollars le kWh d’ici la fin de la décennie, soit une division par deux du prix des batteries.
Cela aura un impact déterminant sur la rentabilité du Model 3, dont Tesla espère dégager une marge brute de 25 %. En admettant qu’Elon Musk parvienne déjà à ce résultat intermédiaire spectaculaire de 150 dollars le kWh, les packs de batteries du modèle 3 coûteraient entre 7 500 dollars et 11 250 dollars par véhicule. Cela peut représenter entre le quart et le tiers de la valeur de la voiture..
Au cours de l’appel aux investisseurs, rapporté par le site spécialisé Electrek, Elon Musk a également exprimé des inquiétudes quant à l’approvisionnement en cellules de batteries, créant potentiellement un goulot d’étranglement pour la production du Model 3. Il a même suggéré que Tesla pourrait pousser les clients vers l’option de la petite batterie qui nécessite moins de cellules. Vendue à partir de 35 000 dollars, la Model 3 exigera 9 000 dollars (+ 25 %) de plus pour passer du rang de standard à « long range ». Mais seule cette dernière version est disponible dans un premier temps… aux États-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.