Youssef Chahed à Rabat: Redynamiser la coopération tuniso-marocaine

Plus qu’une visite protocolaire, le déplacement du chef de gouvernement tunisien à Rabat, représente une réelle opportunité d’impulsion des relations bilatérales. Tunis et Rabat accordent un vif intérêt à la visite que doit entreprendre au Maroc le chef du gouvernement Youssef Chahed, à partir de dimanche. Cette visite qui intervient à l’invitation de Saad-Eddine Al-Othmani permettra aux chefs de gouvernement des deux pays de co-présider, lundi 19 juin, la 19ème session de la grande commission mixte. Une session au cours de laquelle seront signées pas moins de 13 conventions liées à l’Investissement, l’aviation civile, la formation professionnelle et l’emploi, l’enseignement supérieur agricole, les instituts de pêche, les programmes exécutifs en matière de jeunesse et des affaires religieuses, la défense du consommateur et la métrologie. Vaste programme. Mais, au-delà de ces questions qualifiées de techniques, ce grand rendez-vous 19-19 (19 juin et 19ème session) est aussi politique l’actualité brûlante se chargeant de rappeler aux décideurs des deux pays l’évolution de la tension qui sourd entre les pays du Golfe au sujet du Qatar, le développement en Libye avec l’avancée du général Haftar, cela sans parler des questions sécuritaires et du terrorisme qui obnubilent les deux capitales.
Outre ses entretiens avec son homologue marocain, Youssef Chahed rencontrera les présidents des deux Chambres, Habib Malki, président de la Chambre des Représentants et Hakim Benchamass, président de la Chambre des Conseillers. Rien n’a encore filtré sur l’opportunité d’une audience accordée par le Souverain au chef du Gouvernement tunisien. Au cas où elle interviendrait, signalent des médias tunisiens, elle sera interprétée comme « un signal fort pour dynamiser la coopération bilatérale et intensifier la concertation entre les deux pays sur des questions cruciales d’intérêt commun ».
Y Chahed est accompagné dans son déplacement par quatre membres du gouvernement tunisien. Il s’agit des ministres du Transport, Anis Ghedira, et de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Imed Hammi, et des secrétaires d’Etat aux Affaires étrangères, Sabri Bach-Tobji et du Commerce, Abdellatif Hmam. La 19 session sera précédée par une réunion au niveau des hauts fonctionnaires des deux pays et sera présidée, côté tunisien, par l’ambassadeur Mohamed Samir Koubaa, et d’une autre réunion préparatoire ministérielle en présence de Sabri Bach Tobji.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.