Youssef Seddik frappé de censure à Jénine: L’athéisme, cette drôle de musique qui fait vibrer les Arabes…

Youssef Seddik frappé de censure à Jénine: L’athéisme, cette drôle de musique qui fait vibrer les Arabes…
Le conseil des étudiants à l’université arabo-américaine de Jénine en Cisjordanie occupée, a interrompu un séminaire du penseur tunisien, Youssef Seddik, pour «atteinte à l’Islam» et «diffusion d’athéisme» . Le penseur tunisien était invité par
l’université arabo-américaine pour une intervention sur l’Anthropologie dans les différentes cultures humaines. Le séminaire s’intitule « le concept de sainteté dans la culture païenne et dans les trois religions monothéistes » et s’inscrit dans le cadre des activités programmées au festival de Palestine pour la musique spirituelle et traditionnelle. Il s’agit d’un festival dédié aux musiques sacrées, spirituelles et traditionnelles, initié par l’association Al Kamanjâti. Un festival basé sur la mise en valeur des différentes réflexions sur la question de la diversité culturelle.
Y. Seddik qui animait une conférence en rapport avec la langue arabe et le coran était en train de discuter des interprétations courantes de certains versets du coran qui ne tenaient pas compte des spécificités de la langue arabe et qui a induit selon lui à une compréhension aux antipodes des dires des versets. Une lecture qui n’a pas été du goût de quelques étudiants qui ont choisi d’interrompre l’intervention de l’orateur, en l’accusant d’atteinte à l’Islam et de diffusion d’athéisme et de pensée blasphématoire.

 

[fvplayer src= »https://youtu.be/qKk2aii6tpU »]

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.